Très attendu depuis l’arrivée de la gyroroue Ninebot One début 2015, Ninebot by Segway arrive sur le segment de la mono-roue électrique de 14 pouces avec le Ninebot One S2. En effet, après avoir démarré en 16 pouces, la Ninebot One a fait évoluer sa roue électrique 16 pouces vers les modèles E et E+ mais c’est seulement avec la Ninebot S2 que la gamme s’étoffe réellement.

Test Ninebot S2

Nous avons testé la gyroroue Ninebot One S2 avant sa sortie nationale.

 

Test de la gyroroue Ninebot One S2

Nous étions impatient de tester la nouvelle gyroroue de Ninebot by Segway car le marché des roues électriques s’est sérieusement étoffé en 1 an et la Ninebot S2 était très attendue.

Vitesse et autonomie

La gyroroue Ninebot S2 pointe à 24km/h et permet de parcourir à peu près 30km d’autonomie grâce à deux batteries de 155 Wh flanquées de part et d’autre de la roue et qui se révéleront d’accès aisé. Ces caractéristiques de vitesse et d’autonomie sont raisonnable pour un usage urbain.

Confort

Étant habitués au pilotage des gyroroues de 14 pouces, nous avons pu apprécier le confort de roulage la Ninebot S2; les pédales, larges et revêtues de grippe, offrent un sentiment de sécurité en ligne droite qui augmente la sensation de confort. Cependant les pédales, basses, frottent facilement le sol lors de virages serrés, ce que nous n’avons jamais constaté sur la concurrente principale de la S2, la Inmotion V5F. De plus, sans les pads (une option plus que bienvenue), la machine est inconfortable au niveau des mollets et donne le sentiment de ne rien avoir entre les deux jambes – Achetez donc les pads…

Sécurité

Ce que nous avons apprécié sur cette Ninebot S2 est la présence d’un Tiltback assez explicite, d’un système de MAJ du firmware, mais également d’une poignée coupe-moteur facilitant tous les franchissements. Cela pourrait être présenté dans le registre Confort mais c’est indéniablement une question de sécurité à l’usage car la roue ne s’emballe plus une fois le sol quitté. Un point manquant en matière de sécurité en revanche ; les phares avant et arrière. Certaines gyroroues concurrentes de 14 pouces l’ont proposé depuis quelques mois offrant en autres avantages la possibilité d’utiliser les pistes cyclables sans avoir à rajouter un éclairage en plus sur sa roue (InMotion V5F).

Aspect pratique

Nous nous demandons sérieusement ce qui a empêché Ninebot, qui désormais connait bien le marché de la gyroroue, d’intégrer un trolley à sa machine, indispensable dans un milieu urbain pour une roue de 12kg (gares, centres commerciaux…).

L’application Ninebot est très aboutie et offre un efficace accès aux informations de la roue électrique et bien des paramétrages…

Un réel aspect pratique à l’usage est la facilité d’accès aux batteries. Ainsi, une opération d’annule et remplace en cas de besoin peut vous permettre de doubler l’autonomie de votre gyroroue 😉

Point d’attention : un suivi d’un tutoriel via l’application mobile ainsi qu’un parcours de 1 km a très basse vitesse (6km/h) est nécessaire pour débrider l’appareil.

Conclusion

La gyroroue Ninebot One S2 est donc une bonne machine pour son prix. Elle est indéniablement un choix raisonnable pour ceux qui souhaitent une gyroroue légère et confortable à un prix abordable. Cependant, et nous sommes formels, une monoroue à vocation citadine se doit de posséder un phare ainsi qu’un trolley sans lesquels son utilisation est bien réduite; dans ce registre, nous préférons largement la InMotion V5F.